Fermer

Aménagement intérieur

Sommaire

  • Parquet cloué : différents types
  • Avantages
  • Inconvénients
  • Pose clouée ? supports : solives et lambourdes
  • Comment clouer un parquet ?

Contrairement à la pose collée et la pose flottante, la pose clouée est très technique. Faites donc appel à un professionnel si vous n'avez pas d'excellentes connaissances en bricolage.

La pose clouée concerne davantage le parquet massif que le parquet contrecollé, néanmoins certains contrecollés haut de gamme et forte épaisseur peuvent être cloués également.

La pose clouée est plutôt une pose de rénovation que de chantiers neufs. 

Parquet cloué : différents types

Tous les parquets ne peuvent pas être cloués! Il faut une épaisseur minimale de 20 mm pour pouvoir clouer un parquet et que la structure soit ensuite fiable : il serait dommage de passer à travers son parquet !

La plupart des parquets cloués sont des parquets massifs de 20/23 mm d'épaisseur. 

En France, le chêne est l'essence de bois la plus utilisée mais rien de vous empêche de clouer un parquet en merbau, en teck, etc, tant que celui ci est assez épais. 

Les contrecollés haut de gamme de 20 mm d'épaisseur peuvent également être cloués. Ils se présentent exactement de la même manière que les parquets massifs à clouer, avec des rainures et languettes. La technique de pose peut donc être la même.

En ce qui concerne les largeurs de parquet, celle ci peut aller de 70/90 mm (parquets traditionnels) mais elle n'est pas trop limitée puisque le parquet est assez épais pour être stable. Pour du 20 mm, on peut donc aller jusqu'à 200 mm de large et pour un 23 mm, jusqu'à 300 mm!

Parquet cloué

Avantages

  • La pose clouée est la pose traditionnelle et ancienne du parquet. 
  • Ce type de pose évite de couler un support ciment par exemple, opération technique et coûteuse. 
  • Le bois étant séparé du support, la pose clouée permet le passage de câbles et l'installation de panneaux isolants.
  • Le parquet cloué étant épais de 20 mm, la largeur des lames peut être plus importante. 

Inconvénients

  • La pose clouée de parquet est très technique et n'est pas forcément accessible à tous. 
  • Les parquets cloués ont tendance à produire des grincements naturels. 
  • La pose clouée est à proscrire sur sol chauffant.
  • La pose clouée surélève le sol d'au moins 50 mm (aspect à prendre en compte lors de la construction).
  • Le coût de la pose clouée est important car l'opération est plus longue et technique que pour une pose collée ou flottante. 
  • Le coût du parquet cloué est important également, l'épaisseur minimale étant de 20 mm, la matière première est donc importante : plus il y a de bois, plus le parquet est cher, c'est logique!

Pose clouée ? supports : solives et lambourdes

La pose clouée peut s'effectuer :

  • sur solives (à l'étage) ;
  • sur lambourdes clouées sur solives (rez-de-chaussée) ;
  • sur lambourdes flottantes sur chape de ciment (confort acoustique) ;
  • sur lambourdes fixées sur dalle de béton ;
  • sur un support continu (panneaux d'agglomération, contreplaqué...).

Comment clouer un parquet ?

Pose des lambourdes

Il y a deux cas de figures possibles pour la pose de votre parquet cloué :

  • Soit vous clouez votre parquet à l'étage :
    • Vous pouvez le clouer directement sur les solives si celles-ci sont espacées de moins de 45 cm. Dans ce cas, passez à l'étape de la pose du parquet.
    • Vous pouvez clouer des lambourdes sur les solives.
  • Soit vous clouez votre parquet au rez-de-chaussée ou dans une pièce où les solives ne sont pas apparentes. Dans ce cas, il faut poser des lambourdes.

Pour poser les lambourdes, vérifiez en premier lieu la planéité du sol. En général, les lambourdes doivent être de 26 ou 35 mm d'épaisseur. L'écartement entre deux lambourdes peut varier de 35 à 40 cm.

Placez les lambourdes perpendiculairement à la future pose du parquet cloué. Si vous installez un parquet sur des solives, clouez chaque lambourde au niveau des solives. Sinon, il faudra coller, visser ou sceller les lambourdes au sol.

Veillez bien à la planéité de la structure. Prenez comme référence le point le plus haut de votre sol et positionnez une règle surmontée d'un niveau à bulle pour vérifier que l'espace est plan. Si ce n'est pas le cas, il faut ajouter des cales sous les lambourdes.

Pose du parquet

Pour clouer un parquet sur solives, lambourdes ou autre support continu, voici comment procéder :

  • Les lames doivent être posées perpendiculairement aux lambourdes et solives.
  • Prévoir un espace (pour les possibles dilatations du bois) entre les murs et le parquet à l'aide de cales de 8 à 12 mm.
  • Orienter le côté rainuré de la lame vers le mur.
  • Frapper les lames pour les emboîter si nécessaire à l'aide d'un maillet et d'une cale (ne jamais frapper les lames directement pour ne pas les abîmer).
  • Clouer les lames au support. Il est conseillé de clouer sur la languette de la lame et en biais.
  • La dernière rangée de lames (contre les murs) peut aussi être collée.
  • Une fois la pièce recouverte, cachez le joint de dilatation (l'espace entre les murs et le parquet) par une plinthe ou une contre-plinthe (ou quart de rond).
  • Pour finir, pendant 8 à 15 jours, la pièce doit être conservée à une température d'environ 20 °. Effectuer un ponçage final.
  • Si votre parquet est brut, pensez à la finition cirée, vernie ou huilée.

Parquet : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger mon guide
Parquet