Fermer

Aménagement intérieur

Sommaire

  • Les différents types de parquets clipsables
  • Systèmes « clic » ou systèmes d'assemblage
  • Parquet clipsable : les avantages du système clic
  • Parquet clipsable : les inconvénients du système clic
  • Supports du parquet clipsable
  • Parquet clipsable : le matériel
  • Comment poser un parquet clipsable ?
  • Prix d'un parquet clipsable

Le parquet clipsable permet une pose flottante, et non collée ni clouée. Ce système a révolutionné la technique de pose de parquet. Les systèmes clic permettent en effet aujourd'hui une pose plus facile, plus fiable et surtout plus rapide.

Les différents types de parquets clipsables

Le revêtement de sol stratifié

Même s'ils ne sont pas des parquets à proprement parler, l'abus de langage est courant ! Tout le monde parle en effet de parquet stratifié clipsable. Le sol stratifié est même le 1er produit de revêtement de sol à avoir été équipé de ce fameux « clic ».

Le parquet contrecollé

Beaucoup de parquets contrecollés sont aujourd'hui clipsables, même si certains se posent toujours et encore en « rainure et languette ».

Il s'agit exactement du même fonctionnement que pour un revêtement de sol stratifié ; le système clic a tout simplement été adapté aux produits en bois.

Quelques parquets massifs

Certains parquets massifs sont dits clipsables. Il en existe très peu et les règles de pose sont extrêmement précises et essentielles à respecter. De principe, les parquets massifs doivent en effet être posés solidairement au support (collés ou cloués).

Le marché des parquets massifs clipsables est extrêmement restreint. Les variations de température et d'hygrométrie étant assez conséquentes dans nos maisons, la pose flottante des parquets massifs n'est pas vraiment en voie de développement. En bref, le parquet massif bouge trop pour être posé flottant.

Systèmes « clic » ou systèmes d'assemblage

Le principe d'un système clic est d'emboîter les lames entre elles avec des languettes spécialement usinées pour les verrouiller. Tout ça sans colle !

Il existe aujourd'hui 2 systèmes d'assemblage par clic, mais la technique de pose ne diffère pas :

  • Assemblage clic traditionnel : on emboîte les lames sur le grand et le petit côté à l'aide de languettes.
  • Nouvelle technique d'assemblage clic dit « à plat » : elle permet une pose plus facile et rapide. On emboîte toujours le grand côté, mais les petits côtés sont clipsés avec le pouce. Les languettes des lames se clipsent l'une à l'autre d'un seul geste et se verrouillent. 

Les deux systèmes d'assemblage clic sont parfaitement fiables et dans tous les cas, la pose est facile et accessible à tout bon bricoleur.

Parquet clipsable : les avantages du système clic

L'avantage essentiel du parquet clipsable est évidemment sa rapidité et sa facilité de pose accessible à tous. Les systèmes de clic existent depuis plus de 20 ans et les produits sont donc en général très fiables.

Le matériel nécessaire pour la pose d'un parquet clipsé est assez réduit.

Enfin, n'oublions pas que le parquet clipsable posé flottant est démontable : vous pouvez emporter votre parquet clipsable si vous déménagez, ou le déplacer pour aménager une autre pièce.

Parquet clipsable : les inconvénients du système clic

En pose flottante, le principal inconvénient des parquets clipsables reste le problème d'acoustique. Pour des logements en étage, utilisez une bonne sous-couche pour préserver vos voisins du dessous. 

Vous pouvez également trouver des sous-couches spéciales pour atténuer les bruits de réflexion, c'est-à-dire les bruits aériens de la pièce (bruits à la marche sur le parquet).

Des règles précises sont établies pour la pose d'un parquet ou revêtement de sol stratifié clipsable ; il faut les respecter scrupuleusement, sinon les dommages sont inévitables. Sans dilatation par exemple, le parquet risque de se soulever. 

Supports du parquet clipsable

Le parquet clipsable s'adapte à différents types de revêtements. Il peut être installé sur :

  • un revêtement antérieur ;
  • un faux plancher en panneaux de bois ou un plancher ;
  • du béton surfacé ou une chape.

Le parquet clipsable a l'avantage d'être facile et rapide à poser et de s'adapter à toutes les surfaces, comme le carrelage. Seule la moquette devra être déposée avant la pose d'un parquet clipsable.

Il existe toutefois des règles importantes à respecter, comme le support qui doit être plan, sec et propre. 

Parquet clipsable : le matériel

Pour installer votre parquet clipsable, vous aurez besoin d'un peu de matériel.

Équipez-vous :

  • d'un marteau ou maillet ;
  • d'une équerre de frappe et d'une équerre à tracer ;
  • de cales en bois ou en plastique de 8 mm minimum ;
  • d'une cale de bois à frapper ;
  • d'une scie circulaire, égoïne ou sauteuse ;
  • d'un tire lame. 

Comment poser un parquet clipsable ?

Avant toute chose, vous devez préparer votre sol. Vérifiez qu'il est parfaitement plan et bien propre. Il est obligatoire de prévoir une sous-couche pour une pose flottante ; elle servira d'isolant. Si elle ne dispose pas d'un pare vapeur, il faudra également installer un film en polyéthylène entre le support et la sous-couche.

La toute première rangée doit être parfaitement rectiligne. Le résultat final en dépend :

  • bloquez la 1re lame contre le mur, bien droite, à l'aide des cales ;
  • laissez un espace minimum de 8 mm ;
  • clipsez les lames jusqu'au fond de la pièce (n'utilisez que les lames complètes) ;
  • adaptez la longueur de la dernière latte, afin qu'elle s'intègre entre la rangée et le mur (aidez-vous d'un tire lame si nécessaire) ;
  • démarrez la 2e rangée avec la chute de la dernière lame de la 1re rangée (elle doit être > 30 cm) et continuez avec des lames complètes ;
  • réitérez l'opération sur toute la pièce.

Pour éviter les éclats lors de la coupe, coupez toujours la lame sur son envers.

Une fois le reste de la pièce recouvert, vous aurez certainement plus de mal à poser les dernières lames, il faudra en effet procéder à des ajustements. Laissez un espace entre le mur et la lame, il sera caché plus tard par les plinthes.

Prix d'un parquet clipsable

Le prix d'un parquet clipsable varie en fonction de l'essence de bois choisie, des formats et des éventuelles finitions. On peut en trouver à partir de 25 € le m², et cela peut aller jusqu'à plus de 95 € le m².

Les revêtements de sol stratifiés, qui sont tous clipsables, sont plus accessibles que les vrais parquets, à partir de 5 € le m².

Parquet : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger mon guide
Parquet