Fermer

Aménagement intérieur

Sommaire

  • Sous-couche isolante pour parquets
  • Fonctions de la sous-couche isolante pour parquets
  • Sous-couches pour parquets massifs collés
  • Sous-couches pour parquets massifs cloués
  • Sous-couches pour parquets flottants
  • Prix des isolants de parquets

L'isolation prévue sous un revêtement de sol peut jouer un rôle essentiel selon la configuration du projet. Le parquet n'échappe pas à la règle ! On parle alors de sous-couche isolante. Il en existe une multitude, elles se ressemblent beaucoup mais leurs performances peuvent être très différentes. Isolant pour parquet, ce qu'il faut savoir sur ce produit complémentaire incontournable pour la pose de parquet.

Sous-couche isolante pour parquets

Pour un parquet massif, la sous-couche n'est pas obligatoire. On peut coller directement le parquet au support (ou le clouer).

Elle est par contre recommandée, pour de meilleurs résultats acoustiques ou thermiques, dans le cas d'un parquet cloué sur lambourdes.

Pour un parquet contrecollé posé flottant, la sous-couche devient alors indispensable, comme pour la pose d'un revêtement de sol stratifié.

Fonctions de la sous-couche isolante pour parquets

On peut isoler son logement par le sol de plusieurs manières. Les sous-couches peuvent avoir des résultats très différents selon leur composition et la configuration du projet. Les parquets posés flottants nécessitent, par exemple, plus d'isolation en termes d'acoustique, quand les parquets massifs cloués demandent une isolation plutôt thermique.

Isolation acoustique

Il s'agit de la principale fonction des sous-couches isolantes. Il faut toutefois distinguer les bruits de transmission (d'un étage à l'autre par exemple) et les bruits de réflexion (bruit à la marche).

Les données acoustiques sont exprimées en décibels (dB). Une sous-couche standard donne en général 18 dB, mais tout dépend du revêtement de sol posé au-dessus. On n'obtient pas notamment les mêmes résultats avec un sol stratifié de 7 mm et un parquet massif de 14 mm.

Isolation thermique

L'isolation thermique dans le cas où votre pièce se situe au-dessus d'une cave ou d'un garage peut également avoir son importance.

La plupart des sous-couches sont compatibles avec les chauffages au sol basse température. Elles permettent à la chaleur de traverser sans problème et sont même parfois conductrices pour de meilleures performances du système de chauffage.

Parquet et rattrapage du support

Certaines sous-couches permettent de rattraper des petits défauts de planéité des supports anciens et ainsi d'éviter un ragréage.

Le rattrapage est de quelques millimètres et même s'il vaut mieux dans tous les cas poser sur un support sain pour éviter tout dommage, la sous-couche peut avoir un intérêt dans ce contexte.

Sous-couches pour parquets massifs collés

Sous-couche en liège

Le liège est l'isolant le plus utilisé sous les parquets massifs. C'est un bon isolant thermique, mais peu acoustique. Il se présente sous forme de dalles de 2 ou 4 mm d'épaisseur.

Pour un parquet massif, la pose collée est impérative, il faudra donc encoller le liège au support ainsi que le liège au parquet : double ration de colle (attention donc au budget !).

Sous-couche alvéolée

Les sous-couches alvéolées sont très souvent utilisées pour la pose collée d'un parquet. Elles permettent de bons résultats acoustiques, et sont également plus rapides à poser que le liège.

Elles se présentent sous forme de rouleaux et sont perforées. Après les avoir déroulées, il faut remplir toutes les alvéoles de colle de type colle cordon. Le parquet est alors collé par-dessus et il n'y a plus de double encollage, la colle adhérant aussi bien au parquet qu'au support grâce aux trous de la sous-couche.

Sous-couches pour parquets massifs cloués

Les parquets cloués permettent de poser une isolation thermique entre les lambourdes. Ce type d'isolation est plus que recommandé.

Vous pourrez utiliser différents types d'isolants :

  • rouleaux de laine minérale, synthétique ou naturelle ;
  • panneaux de polystyrène ;
  • polystyrène ou liège en granulés ou vermiculite (prévoyez une couche de 10 cm).

Sous-couches pour parquets flottants

Il existe une multitude de sous-couches pour les parquets contrecollés posés flottants, ainsi d'ailleurs que pour les revêtements de sol stratifiés. Ce sont souvent les mêmes.

Les plus courantes sont les sous-couches en mousse de polyéthylène. Elles se présentent sous forme de rouleaux qu'il suffit d'étaler pour poser le parquet par-dessus. Certaines sont équipées d'adhésifs sur les bords de chaque lé pour une fixation plus efficace encore.

Les performances acoustiques de ces sous-couches sont variables. C'est souvent une question de densité. 

Prix des isolants de parquets

Le prix des sous-couches est variable et dépend de leurs performances. Ces isolants représentent un budget conséquent et on a souvent tendance à le négliger. On compare souvent les prix des revêtements de sol, mais le budget complémentaire a également un très fort impact.

Comptez entre 1,50 € le m² pour des sous-couches pour parquets flottants jusqu'à 7 € le m² pour des sous-couches pour parquets massifs.

Parquet : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger mon guide
Parquet