Sommaire

En plus de son rendu superbe et de son confort au contact agréable en toutes saisons, le parquet en bambou est quasiment inusable. Plus cher que dans d'autres essences moins nobles, le parquet bambou se décline désormais en plusieurs fabrications, notamment le bambou massif et le contrecollé en bambou, qui est plus abordable. Qu'il soit à coller, à clipser, ou en pose flottante, le parquet en bambou se pose facilement dans toutes les pièces, y compris dans les zones à fort passage ou dans les pièces humides.

Découvrons ensemble les caractéristiques des différents parquets en bambou, les prix et les fournisseurs du parquet en bambou.

Parquet en bambou : ses caractéristiques

Le bambou est une graminée ligneuse à croissance rapide, ce qui en fait un matériau naturellement renouvelable à brève échéance. Par rapport aux matériaux couramment employés en construction (acier, béton, bois local ou exotique...), le bambou est celui qui a l'impact environnemental le moins important.

Écologique, car cultivé sans engrais, particulièrement solide, esthétique et soyeux au toucher, le bambou s'impose de plus en plus dans la fabrication de meubles et de revêtements de sol, dont le parquet en bambou.

Quasiment insensible à l'humidité et aux variations de température, le bambou en revêtement de sol est bien adapté aussi bien aux pièces humides qu'aux planchers chauffants et/ou rafraîchissants.

La lame de parquet en bambou se décline en 3 grandes familles selon l'orientation des fibres et en 2 conceptions de fabrication.

Orientation des fibres de bambou

On distingue, selon l'orientation des fibres :

  • Le parquet en bambou horizontal : les tiges du bambou ont été disposées en longueur sur leur tranche la plus large, afin de créer naturellement la lame par compression de plusieurs couches (3 couches alternées en général) superposées. C'est la disposition la plus ancienne (elle est millénaire en Asie) et la plus simple, qui laisse apparaître les nœuds tels que l'on pourrait les voir dans la nature pour un effet authentique et naturel.
  • Parquet en bambou vertical : il est composé d'une seule couche de tiges de bambou placées sur leur tranche la plus fine, afin de créer la lame par leur face large, en laissant apparaître des nervures plus fines et plus délicates.
  • Parquet en bambou densifié : une alternance du sens des tiges de bambou avant densification par compression permet d'obtenir un aspect plus lisse sans nervures apparentes.

Différentes conceptions du parquet en bambou

Le choix est proposé entre 2 conceptions de fabrication :

  • Le parquet bambou massif : il est composé à 100 % de tiges de bambou (horizontal, vertical ou densifié). Le parquet massif est un parquet flottant, qui peut être composé par assemblage de lames par languettes et rainures (parquet collé) ou à gorges nervurées (parquet à clipser). Quelle que soit l'orientation des tiges pour créer la lame, un parquet en bambou massif est prévu pour durer plus d'une centaine d'années grâce à la résistance du bambou et au procédé de compression des fibres.
  • Le parquet contrecollé de bambou : il s'agit d'une fine couche d'usure en bambou (2,5 mm d'épaisseur au moins) collée sur un support de fibres de bois compressées ou de couches croisées de bois. Moins onéreux que du bambou massif, le contrecollé en conserve l'aspect, mais pas la résistance exceptionnelle.
Lire l'article Ooreka

 

Critères de choix du parquet en bambou

L'achat de lames de parquet en bambou peut se faire aussi bien dans un magasin spécialisé que dans les grandes surfaces de bricolage et d'aménagement de la maison, ou sur les boutiques en ligne sur internet.

Le choix du parquet en bambou doit se faire dans l'ordre des priorités suivantes :

  • Le type de fabrication : choisir entre bambou massif et contrecollé bambou, puis choisir l'épaisseur de la lame, depuis moins de 10 mm jusqu'à plus de 14 mm.
  • Le type de pose de parquet flottant : choisir entre parquet collé et parquet clipsé en fonction de la pièce et du support (dalle, solives, lambourdes...) sur plancher chauffant ou non.
  • L'esthétique : choisir le sens du bambou dans la lame, qui détermine l'aspect, puis la couleur du bambou employé, du plus clair au plus foncé.
  • L'entreposage : un parquet en bambou doit être entreposé soigneusement chez le distributeur. Il est indispensable de s'assurer que le parquet a été stocké à l'abri et dans un local chauffé (d'où le conseil de choisir une enseigne spécialisée, que ce soit en ligne ou en magasin). En outre, il faut s'assurer que l'enseigne dispose des accessoires (plinthes, nez de marche, baguettes quart de rond...) en bambou assorti au parquet, afin d'assurer des finitions soignées.
  • Le prix : le moins cher est le contrecollé à couche d'usure en bambou de 2,5 mm, puis le prix est un peu plus élevé pour le contrecollé à couche d'usure plus épaisse, et le plus cher est le parquet massif en bambou, qui est le plus résistant (jusqu'à plus d'un siècle).

En fourchettes de prix moyens, le parquet en bambou se vend :

  • autour de 30 € le m² pour du contrecollé bambou, le prix variant de plus ou moins 10 % en fonction de l'épaisseur de la couche d'usure en bambou (de 2,5 mm à plus de 4 mm) ;
  • à partir de 28 € le m², mais aussi jusqu'à 60 € le m² pour du parquet en bambou massif (densifié ou non), le prix variant beaucoup selon l'origine et la couleur du bambou, qui est fonction de l'âge à laquelle la plante a été récoltée.
Parquet

Parquet : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour vous aider dans vos choix
  • Des conseils sur l'achat, la pose et l'entretien
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Choix du type

Sommaire